Les Sciences Cognitives sont au centre de l'arbre de la connaissance :

Les sciences cognitives se constituent comme un nouveau champ de recherches pluridisciplinaires, lieu d'interactions entre les travaux sur le fonctionnement du cerveau, les propriétés du psychisme, les modèles physiques et formels de ces propriétés et les recherches théoriques et technologiques sur "l'intelligence". Ces recherches relèvent de plusieurs domaines entre lesquels existent des liens nombreux :

Cette définition tire son origine du rapport demandé en 1978 par la Fondation Sloan. Gardner (1985) l'a popularisée sous le nom «d'hexagone cognitif» :